Chess Teaching
Enseignement du Jeu d'Échecs
Streamings en français

HISTORIQUE

L'histoire des streamings (live sur internet) en français commence avec CanalWeb qui propose l'émission DiagonaleTV. Le premier stream d'un Championnat de France d'échecs fut réalisé par DiagonaleTV/CanalWeb en 2000 à Vichy. Dans la foulée c'est le championnat du monde 2000 Kasparov-Kramnik, avec des commentaires en direct par Stéphane Laborde, producteur/animateur de DiagonaleTV, et le GM Eloi Relange. C'est un grand succès sur Internet (succès au sens général, pas au sens échiquéen !). Il y aura quelques autres streamings, notamment aux Grands Prix de Bordeaux, organisés par Stéphane Laborde, et surtout l'enregistrement de nombreux cours d'échecs en vidéo, qui ont encore une grande cote de popularité en 2017 (on peut en trouver et en acquérir sur Iminéo). DiagonaleTV est la seule émission qui était diffusée sur CanalWeb et qui existe encore en 2017.

Quelle est l'histoire des streamings sur internet en français après cela ? Pour le moins creuse, alors même que les outils internet permettant de le faire se multiplient et se démocratisent. Il y a un streaming en français lors du très beau Mémorial Alekhine 2013 organisé en avril à Paris et St-Pétersbourg, commenté par le GM Yannick Pelletier et le MI Jean-Baptiste Mullon. On peut aussi noter un streaming durant le trophée Karpov au Cap d'Agde 2013, en partenariat avec Europe Echecs, commenté par Marc Quenehen et le MF Sylvain Ravot. (il y avait des commentaires lors des précédentes éditions du Cap, étaient-ils en direct sur internet également ?) On retrouve Marc et Sylvain aux commentaires des championnats du monde Carlsen-Anand 2013 et 2014, grâce à un partenariat Europe Echecs et eGG-one school, avec des émissions en direct le soir des parties, en compagnie de GM/MI invités (Andreï Sokolov, Romain Edouard, Christian Bauer, Marie Sebag, Bachar Kouatly, Jean Hébert). Sur le même principe il y aura Zurich 2014, le tournoi des candidats 2014 et plus tard le tournoi des candidats 2016, par exemple.

On peut indiquer ici que des streamings en français ont été organisés par Chessbase via Playchess durant les très grands événements, comme les championnats du monde.

Au niveau des événéments FFE, on en recense un au championnat de France adultes de Nancy 2013 via la "nouvelle" équipe FFE, avec une première tentative (à vérifier ?) sur cet événement. L'expérience se poursuit à Nîmes 2014, non sans certaines difficultés techniques à ajuster, mais avec les joueurs qui peuvent venir analyser leur partie en direct pour les internautes. Le GM Eric Prié figure parmi les commentateurs 2013 et 2014. L'expérience se poursuit en 2015 sur le Top Jeunes et sur le Top 12, avant de déboucher finalement à un premier événement abouti au championnat de France adultes St-Quentin 2015, où 2 webcams font leur apparition dans la salle de jeu sur 2 parties des Nationaux, Stéphane Laborde venant fortement renforcer le staff, en particulier en ce qui concerne la technique, qu'il gérera avec Sylvain Ravot, mais aussi aux commentaires. L'année 2016 est dans la continuité de cette progression et le staff FFE peut faire appel en plus à Kévin Bordi, déjà habitué depuis plus d'un an à faire des streamings sur sa chaîne Blitzstream. DiagonaleTV développe un applet, une version adaptée de pgn4web, logiciel libre dont les auteurs sont spécifiés dans la licence de chaque module. Ce nouvel applet est testé à l'occasion du festival de Nancy 2016, ainsi que les commentaires à distance (les commentateurs ne sont pas sur place). Cet applet est utilisé lors des championnats de France Jeunes de Gonfreville 2016, où Vincent Vallet apporte un plus avec une caméra 100% mobile dans la salle (et hors de la salle). Nouveaux commentaires sur le Top Jeunes (Kévin Bordi, Sylvain Ravot, GM Fabien Libiszewski), le Top 12 (Kévin, Sylvain accompagnés des GM Yannick Gozzoli, GM Manuel Apicella et GM Adrien Demuth) et 1/2 finales & finale Coupe de France et Top 12 féminin. Et bien sûr le championnat de France adultes Agen 2016. Cela se poursuit en 2017 mais pas de manière aussi exhaustive. Stéphane Laborde est seul à la technique et aux commentaires du festival rapide et blitz Nancy 2017, tout comme lors du championnat de France rapide féminin à Vilandry. La FFE diffuse un live commenté durant les championnats de France Jeunes Belfort 2017 et le Top 12 Chartres 2017, ce dernier en partenariat avec la Web TV locale (commentateurs Stéphane et GM Namig Guliyev).

Parallèlement, les streams "purement internet" (c'est-à-dire réalisés depuis chez soi plutôt que depuis la salle de tournoi) se développent. A l'image du gaming, chacun peut créer sa chaîne et streamer. La chaîne de Kévin Bordi, Blitzstream, en fait l'une de ses activités régulières, notamment via un partenariat avec le site chess.com. Certains streams sont sur la chaîne twitch de chess.com, par exemple les spectaculaires death matchs (blitz et bullet durant 3 heures) entre les meilleurs joueurs du monde (Carlsen remporte la finale 2016 contre Nakamura). Le fort GM Vlad Tkachiev apparaît plusieurs fois. En septembre 2016, Kévin et Sylvain commentent en direct les matchs de l'équipe de France aux Olympiades 2016. Depuis fin 2016 on retrouve aussi le GM Fabien Libiszewski, qui rejoint le staff Blitzstream. A noter au passage que Fabien avait commenté la Sinquefield Cup 2016 pour chess24, en compagnie de Fiona Steil-Antoni.

Terminons ce petit historique par la retransmission du Grand Chess Tour Paris, en 2016 et 2017. L'événement a de gros moyens et réalise un streaming de qualité, sur DailyMotion. Les commentateurs sont le MI Jean-Baptiste Mullon, le GMI Yannick Pelletier, la MI Almira Skripchenko et la première année le MF Jean-Claude Moingt, ce dernier ayant régulièrement commenté d'autres événements, même si pas forcément en streaming.
Dernier événement en date, la 2ème étape 2017 du Grand Chess Tour, à Louvain en Belgique. Les organisateurs n'ayant prévu aucun commentaire en français, la chaîne Blitzstream commente officieusement les 5 jours, avec Kévin Bordi, MF Sylvain Ravot et GM Fabien Libiszewski.

PROCHAINS STREAMINGS EN FRANÇAIS PRÉVUS
  • Speed Chess Championship Grischuk-Rapport 3 août 2017
  • GCT Sinquefield Cup rapide et blitz avec le retour de Kasparov (chaîne Blitzstream, avec Vlad Tkachiev)
  • Championnat de France adultes Agen 2017
  • Speed Chess Championship MVL-Xiong 30 août 2017
  • Septembre : Coupe du monde 2017 (départages) sur la chaîne Blitzstream


Enrichissez cette page :
- en complétant notre historique
- en nous informant de prochains streams en français sur des événements
Notre adresse de courriel en bas de page.

QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DES STREAMINGS EN FRANÇAIS

Format des tournois
La grande majorité des tournois sont soit des tournois fermés (tous les joueurs s'affrontent), soit des opens (mode championnat). Les compétitions par équipes se déroulent aussi la plupart du temps en mode championnat (Top 12, Bundesliga, Olympiades, championnat d'Europe, etc.), à l'exception de la coupe de France et de la phase finale du top 12 féminin. Ce format championnat n'est pas idéal pour faire vivre un événement, le meilleur étant bien sûr le format coupe, à éliminations. Le spectateur comprend immédiatement l'enjeu (le gagnant se qualifie, le perdant est éliminé), et cet enjeu est plus grand, et ce sur chaque partie, ce qui crée du suspense et de la dramaturgie. Le jeu en lui même est aussi plus débridé en moyenne.

Cadence des tournois
Evidemment la cadence lente, avec des parties qui durent plusieurs heures, n'est pas la plus propice à une retransmission en direct. Le temps disponible tend à transformer la diffusion en cours d'échecs, et il faut attendre la phase du zeitnot (manque de temps) pour voir le jeu s'accélérer et devenir plus incertain. Les meilleures cadences pour des live sont les rapides et les blitz. Cela va vite, le jeu est plus débridé.
Si on regarde le Grand Chess Tour, qui est censé être une référence, ils ont progressé en augmentant le nombre d'étapes en rapides et blitz, ce qui est positif. Bon, pour l'instant ils n'ont pas compris que le format coupe était meilleur, mais ils y viendront peut-être. Pourtant ce n'est pas comme si ça n'avait jamais été fait, dans les années 90 il y avait de magnifiques tournois PCA, les trophées Intel. Et en France par exemple dans les années 2000 les Grands Prix de Bordeaux, Stéphane Laborde ayant compris ça depuis bien longtemps. Le Speed Chess Championship de chess.com a été créé depuis le départ au format coupe, comme la phase finale de la Pro Chess League.

Applets
La thématique des applets est presque sans fin. Il est hautement préférable d'utiliser une plateforme qui propose les parties en direct. Trois clés sont : coordonnées à l'écran, possibilité de bouger les pièces pour montrer des variantes, possibilité de faire des flèches et de colorer des cases. A noter que si vous utilisez une plateforme vous dépendez d'elle, dans ce cas il est préférable d'être en contact avec les responsables et/ou d'établir un partenariat (financier ou non). Si vous en avez la possibilité / les moyens, la meilleure solution consiste à développer votre propre applet. C'est ce qu'a fait DiagonaleTV qui l'a proposé à la FFE en 2016, avec un applet 100% personnalisable et paramétrable, qui assure une indépendance totale. Il mérite assurément d'être développé davantage mais on en arrive alors à la question du financement du développement.

Financements
C'est une question centrale et qui demeure épineuse en 2017. Si le tournoi est financé par un riche mécène, comme la Sinquefield Cup par exemple, vous n'avez aucun problème, vous pouvez rémunérer une équipe de 10 personnes pour s'occuper de la retransmission (c'est ce qui est fait pour ce tournoi, pour le championnat des Etats-Unis, pour le Grand Chess Tour). Si votre budget est limité, c'est tout de suite plus compliqué. Car on peut estimer le coût d'une retransmission type Sinquefield à 50 000 euros, fourchette basse. Par exemple la FFE réalise depuis plusieurs années des streamings avec des moyens très limités. Ils n'auraient tout simplement pas eu lieu sans des passionnés ayant donné beaucoup de leur temps, citons Stéphane Laborde et Sylvain Ravot. Si la FFE considère que c'est un poste important pour un événement, elle devra dédier un budget correspondant à cette importance.
Parlons maintenant des streamings à distance, qui concernent les grands événements internationaux non commentés officiellement en français, ou les événements exhibitions comme le Speed Chess Championship. En général, clairement, à l'heure actuelle, les organisateurs des tournois n'ayant pas lieu en France ne prévoient aucun commentaire en français. Si l'on veut proposer des commentaires au public francophone, qui les finance ? La question est ouverte ! Citons Kévin Bordi qui l'a très souvent fait bénévolement, par passion, mais où est le modèle économique des streaming en français ? Difficile d'imaginer des subventions publiques. Pas évident d'imaginer un sponsoring privé, même si peut-être pas 100% utopique.
Il reste le financement par une plateforme échiquéenne. Playchess l'a un peu fait par le passé, chess24 une fois par hasard, peut-être une ou deux autres mais tout ceci reste très ponctuel et ne s'inscrit pas derrière une volonté et dans la continuité. Actuellement il y a une plateforme qui a cette volonté de développer les commentaires en français en direct à moyen et long terme, et qui essaie de s'en donner les moyens, c'est chess.com.
Et enfin il reste le financement participatif. Enfin, oui et non. Car on remarque que les auditeurs sont très contents lorsqu'ils peuvent suivre des commentaires de grands tournois en français, pourtant, de manière paradoxale ils ne sont pas nombreux à être prêts à contribuer financièrement à l'existence de ces commentaires. Ce qui fait toujours s'interroger.

QUELQUES AUDIENCES DES STREAMS EN FRANCAIS

* Speed Chess Championship 2017 (chess.com twitch)
match MVL-Xiong : pointes vers 400

* Championnat de France National Agen 2017
6-7 premiers jours : entre 400 et 500
ronde 9 : entre 700 et 800
départages Bacrot-Fressinet : pointe à 1980

* Grand Chess Tour Louvain 2017 non officiel
mercredi-jeudi 150-200

* Grand Chess Tour Paris 2017 officiel
mercredi-jeudi-vendredi 200-300
dimanche finale du tournoi Carlsen-MVL 900 (dailymotion, chiffres sous réserve)

* Speed Chess Championship 2016 (chess.com twitch)
matchs lambda 200-250
match MVL-Nakamura 500-650
Grischuk commenté par Vlad 500 ou finale Carlsen-Naka 500

* Championnat du monde Carlsen-Karjakin 2016 non officiel (mais suite des analyses quotidiennes le soir durant 3 semaines)
départages pour le titre mondial 900-1000

* Championnat de France National Agen 2016
dernier jour 500
autres jours 300 environ

* Sinquefield Cup 2016 (chess24, en horaires décalés + JO (Fab et Fiona))
200-300

* Titled Tuesday chess.com (chaîne Blitzstream chaque 1er mardi du mois)
170-270 (hiver + ; été -)

* Top 12 de 2016
150-200


Auteur de cette page : Sylvain Ravot

Contact: contact@chess-teaching.com À propos